09 septembre 2006

A tendre

S'étendre Et prolonger le silence Par le murmure des voix * Refendre Les veines de l'absence Dans la sécheresse du bois * Suspendre La bouche du désir Dans la paresse d'un doigt * Qui va prendre Les souffles à frémir D'une lèvre en émoi. * Attendre...
Posté par decor_homme à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]