31 octobre 2006

Vieux Amants

* Quand la belle jeunesseQui s'en ira bientôtComptera les merveillesDes heures de paresse,*J'irai ,ma Désirade ,Où souffle le vent chaudSaluer le soleilEt l'ombre de la rade.*Un ciel en oboleEt des poissons d'argent,Le frissons de l'alcoolAu croissant des figures*La mer qui se fait lassePour enlacer l'azurEt la chanson du ventQu'abandonnent les cieux.*Tout sera comme avantJe te peindrai les yeuxDevinant ta couleurDans le sable brûlant. *Ainsi parlait le coeur A l'arbre centenaire,Gravé dans le rosaireD'une écorce d'amant.
Posté par decor_homme à 07:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]