22 novembre 2006

douce morsure

A l'aube, sur le ponton du lit

La voile des draps larguée

Un soleil précoce entre les lattes du volet bleu...

Mon drapeau en berne

D'avoir tant claqué au vent

De tes salines de nuit,

Mes yeux sur tes dunes de sable émouvant

La fatigue douce de l'amant

Le besoin de simplement regarder

D'être là , de s'étirer,

L'odeur de moi en toi fait la brume

Femme flacon parfum d'ivresse nue

Et le sang rouge d'un fruit mordu,

Jeunesse d'amour

En quatre coups de dents.

Posté par decor_homme à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur douce morsure

Nouveau commentaire